TCA quand se nourrir devient difficile !

1. Qu'est-ce qu'un trouble du comportement alimentaire ?

Les troubles des conduites alimentaires ou trouble du comportement alimentaire sont des perturbations importantes du comportement alimentaire dont les conséquences ont un impact notable sur la santé physique et mentale. 

En France, environ 10% de la population est touchée par les TCA. 

Les troubles du comportement alimentaire se caractérisent par des « perturbations persistantes de l’alimentation ou du comportement alimentaire entrainant un mode de consommation pathologique ou une absorption de nourriture délétère pour la santé physique ou le fonctionnement social » (DSM5). 

Très souvent, ces troubles nécessitent l’aide et l’intervention de spécialistes. 

10 % de la population adultes sur 100
0%

2. Les types des TCA

On distingue plusieurs types de TCA. Les plus courants sont : l’anorexie mentale, la boulimie nerveuse et l’hyperphagie. 

Anorexie mentale : 

Il s’agit d’une restriction de la consommation d’aliments qui conduit à un poids nettement inférieur au poids santé compte tenu de l’âge, du sexe et de la taille. Un poids inférieur à 85 % du poids normal ou un indice de masse corporelle (IMC) inférieur à 17.5 sont des repères souvent utilisés pour estimer si le poids est nettement trop bas. La personne qui en souffre ressent une crainte intense à l’idée de prendre du poids, et ce même lorsque celui-ci est très bas. Des perturbations de l’image corporelle et une difficulté à reconnaître l’importance du problème sont aussi souvent présentes.

L’anorexie peut dans certains cas être associée à des comportements boulimiques et/ou compensatoires.

Cette pathologie survient généralement à l’adolescence et/ou en début d’âge adulte.

On retrouve une surveillance accrue du poids et un apport calorique très restreint.

Coexiste parfois une préoccupation pour un ou plusieurs défauts de l’apparence physique légers ou inexistants entraînant une souffrance cliniquement significative : la dysmorphophobie.

                  Symptômes

    • Perte de poids rapide
    • Peur intense de prendre du poids
    • Image corporelle déformée (dysmorphophobie)
    • Habitudes alimentaires restreintes
    • Obsession pour son physique et devenir plus maigre 

Sous-types

    1. Frénésie alimentaire et purge : après avoir mangé des quantités conséquences de nourritures, une étape de purge (vomissements, lavements, laxatifs, diurétiques, exercice excessif). 
    2. Restrictif : jeûne, exercice excessif, régime déséquilibré.

Boulimie mentale :

Les personnes qui souffrent de boulimie mentale mangent des quantités inhabituelles de nourriture avec sensation de perte de contrôle, suivi d’une phase de purge pour soulager l’inconfort intestinal (vomissements, lavements, laxatifs, diurétiques, exercice excessif). 

Même si ce comportement a des points communs avec celui de l’anorexie mentale, les personnes souffrant de cette pathologie maintiennent généralement un poids normal. 

Symptômes :

  • Peur de prendre du poids
  • Episodes récurrents de crises avec un sentiment de perte de contrôle, suivi par un épisode de purge.
  • Estime de soi influencé
  • Gorge enflammée, déshydratation, émail dentaire abimé, reflux acide, irritation de l’intestin. 

Dans les cas graves, les niveaux d’électrolytes peuvent être modifiés ce qui peut provoquer des problèmes sévères de santé.

 

Hyperphagie ou trouble de la frénésie alimentaire :

Cette pathologie survient normalement à l’adolescence et en début d’âge adulte comme dans le cas précédent.

Pendant des périodes courtes, il existe une frénésie de nourriture avec un sentiment de perte de contrôle. 

Contrairement à l’anorexie ou la boulimie, l’étape de purge est inexistante. 

Dans les cas graves, leur prise rapide de poids peut entrainer des problèmes de santé tels des maladies cardiaques, des AVC, diabètes… 

3. D’autres types de TCA :

Pica :

Cette pathologie implique manger des éléments qui ne sont pas considérés comme de la nourriture (cheveux, saleté, savon, terre, détergent…)

Contrairement aux autres TCA déjà décrits, le Pica peut apparaître dès l’enfance, l’adolescence ou même à l’âge adulte. Cependant, elle apparaît plus souvent chez les enfants et personnes handicapés mentales.

Ce trouble peut rapidement entrainer des risques importants pour la santé : blessures ou occlusion intestinale, infections, empoisonnement… 

Trouble de rumination :

Il s’agît d’un trouble dans lequel la personne affectée régurgite volontairement de la nourriture qu’elle a déjà mâchée et avalée, puis la regorge ou la recrache. 

Cette pathologie peut apparaître dès lenfance, ladolescence ou même adulte.

Généralement, il existe une perte de poids et il nécessite d’un traitement. 

Trouble d’évitement ou restriction alimentaire :

Cette pathologie touche particulièrement les enfants. Elle se caractérise par un manque d’intérêt à manger normalement, lié à une aversion des odeurs, goûts, textures, températures, etc 

              Symptômes

    • Restriction ou évitement de l’apport alimentaire
    • Carences ou dépendance aux suppléments
    • Perte de poids

4. L'importance de demander de l'aide

Suivre un traitement et accompagnement pour ce type de troubles psychiques est essentiel. Les conséquences engendrées affectent la santé mentale et la santé physique.

Demander l’aide d’un professionnel de la santé spécialisé est primordial.