Apptcc

Pourquoi notre application est-elle basée sur la TCC.

Notre application est un outil d'accompagnement qui utilise le principe de la Thérapie Comportementale et Cognitive.

Pourquoi notre application est-elle basée sur la TCC.

Notre application est un outil d'accompagnement qui utilise le principe de Thérapie Comportementale et Cognitive.

Pourquoi notre application est-elle basé sur la TCC ?

Notre application est un outil d'accompagnement qui utilise le principe de Thérapie Comportementale et Cognitive.

1. Qu'est-ce que la Thérapie
Comportementale et Cognitive ?

La thérapie cognitive et comportementale (TCC) est une thérapie brève, limitée dans le temps (quelques semaines à quelques mois) dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement pour la plupart des psychopathologies.

La TCC se concentre sur l’interaction entre les pensées, les émotions et les comportements d’un individu dans une situation donnée, pour identifier et comprendre les difficultés qu’il rencontre.

Plus précisément, la TCC privilégie un échange interactif autour de la lecture que le patient fait de cette situation, soit des « cognitions » associées, c’est à dire les pensées et croyances négatives et/ou erronées, qui peuvent être source de souffrance et à l’origine d’un comportement névralgique (phobie, TOC, dépendance, etc.).
 
La TCC s’appuie sur une relation directe et collaborative entre le thérapeute et le patient. Son approche est adaptée pour chaque individu et vise à modifier activement les difficultés éprouvées au présent, en expérimentant de nouveaux modes de pensées, de nouveaux comportements. (qui seront plus adaptés et source de mieux-être).

1. Qu'est-ce que la Thérapie
Comportementale et Cognitive ?

La thérapie cognitive et comportementale (TCC) est une thérapie brève, limitée dans le temps (quelques semaines à quelques mois) dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement pour la plupart des psychopathologies.

La TCC se concentre sur l’interaction entre les pensées, les émotions et les comportements d’un individu dans une situation donnée, pour identifier et comprendre les difficultés qu’il rencontre.

Plus précisément, la TCC privilégie un échange interactif autour de la lecture que le patient fait de cette situation, soit des « cognitions » associées, c’est à dire les pensées et croyances négatives et/ou erronées, qui peuvent être source de souffrance et à l’origine d’un comportement névralgique (phobie, TOC, dépendance, etc.).
 
La TCC s’appuie sur une relation directe et collaborative entre le thérapeute et le patient. Son approche est adaptée pour chaque individu et vise à modifier activement les difficultés éprouvées au présent, en expérimentant de nouveaux modes de pensées, de nouveaux comportements. (qui seront plus adaptés et source de mieux-être).

Efficacité de la TCC

L’efficacité des thérapies cognitives et comportementales (les TCC) obtiennent des taux de réussite de l’ordre de 80% à 90%.

80 thérapies sur 100
80%

2. Le principe de la TCC

La TCC considère que c’est la manière dont nous allons penser ou lire un évènement qui va être source de souffrance, et non l’évènement lui-même. La pratique de la thérapie cognitive et comportementale se trouve ainsi dans l’identification des croyances et des schémas de pensée, des facteurs de maintien et de déclenchement de comportements à l’origine de la souffrance. C’est ce que le thérapeute appellera «analyse fonctionnelle ».
 
Le thérapeute et le patient détermineront ensemble des objectifs de travail nécessitant l’apprentissage de nouvelles stratégies d’adaptation : sensorielles, émotionnelles, cognitives (pensées) et comportementale, ainsi que le renforcement des ressources déjà disponibles.
 
Ainsi, la TCC vise à surmonter progressivement les symptômes envahissants et épuisants, tels que les rituels, les vérifications, le stress, les TOCs, les évitements, etc. C’est en combattant les symptômes que la TCC accompagne le patient dans l’apprentissage
d’expériences de vie nouvelles pour faire face à ses difficultés.

2. Le principe de la TCC

La TCC considère que c’est la manière dont nous allons penser ou lire un évènement qui va être source de souffrance, et non l’évènement lui-même. La pratique de la thérapie cognitive et comportementale se trouve ainsi dans l’identification des croyances et des schémas de pensée, des facteurs de maintien et de déclenchement de comportements à l’origine de la souffrance. C’est ce que le thérapeute appellera «analyse fonctionnelle ».
 
Le thérapeute et le patient détermineront ensemble des objectifs de travail nécessitant l’apprentissage de nouvelles stratégies d’adaptation : sensorielles, émotionnelles, cognitives (pensées) et comportementale, ainsi que le renforcement des ressources déjà disponibles.
 
Ainsi, la TCC vise à surmonter progressivement les symptômes envahissants et épuisants, tels que les rituels, les vérifications, le stress, les TOCs, les évitements, etc. C’est en combattant les symptômes que la TCC accompagne le patient dans l’apprentissage
d’expériences de vie nouvelles pour faire face à ses difficultés.

3. Les étapes vers le chemin de la guérison

Selon l’agenda préétabli entre le patient et le thérapeute, la séance dure généralement 45 minutes. Les deux parties discutent des thèmes et des stratégies qui seront lors de la séance. Même en dehors de la consultation, l’objectif est de rester en contact et de déterminer les exercices d’ expositions que le patient devra réaliser. Voici comment se déroule le processus de la guérison en TCC :

La compréhension

Une Thérapie Comportementale et Cognitive se veut interactive, pédagogique et collaborative. C’est l’une des clés fondamentales qui permettent au patient de guérir.
 
Avant toute chose, une TCC commence par une analyse fonctionnelle du problème. Elle met en évidence, ce qui se passe dans les situations sources d’émotions désagréables (anxiété, émotion, conflit…), notamment comment leurs émotions, pensées et comportements sont maintenus et renforcés.
 
Cette analyse permet d’identifier tous les mécanismes problématiques sous-jacents, et permet d’adapter la stratégie de traitement. L’analyse fonctionnelle est une étape essentielle à la TCC, elle est réalisée au début de la thérapie.

Exercices et expositions

Chaque exercice et chaque exposition sont évalués selon le trouble présenté : 

    • Exercices comportementaux → Apprendre de nouveaux comportements.
    • Exercices cognitifs → Apprendre à modifier, construire et stabiliser ses pensées.
    • Exercices corporels → Apprendre à se détendre mentalement et physiquement.

Grâce aux résultats des exercices réalisés pendant et entre les séances, le thérapeute évalue les progrès afin de déterminer la durée du traitement TCC.

La durée d'une Tcc

La TCC est une thérapie de courte à moyenne durée, c’est-à-dire de trois à six mois,
maximum. Néanmoins, en fonction de l’ancienneté et la gravité du trouble, la thérapie peut se prolonger. Le prix moyen d’une consultation est d’environ 60-70 euros. La tarification varie en fonction du thérapeute et de la ville.

Nouvelle Version d'AppTCC

Vous êtes déjà utilisateur d'AppTCC ? Un mail vous a été envoyé avec vos nouveaux accès !

Vous souhaitez utiliser notre outil ? Choisissez un créneau et découvrez-le !